reproduction du combattant

REPRODUCTION DU COMBATTANT

La reproduction du poisson combattant

Bookmark and Share

Les poissons Combattants sont parmi les poissons d’aquarium les plus populaires et les plus connus. Le mâle arbore des nageoires longues, aériennes et merveilleusement colorées. Pour cette raison, on trouve surtout des mâles en vente dans les magasins d’aquariophilie. Ces poissons sont très agressifs. Les mâles sont toujours prêts à se battre, et il arrive également que les femelles s’agressent entre elles. Reproduire lepoisson combattant est un défi particulièrement recherché par les fans de ce poisson.

 

aquarium pour la reproduction du poisson combattant

Exemple d'aquarium pour la reproduction du poisson combattant

la reproduction du poisson combattant nid de bulles

La reproduction du poisson combattant dans le nid de bulles

1. Séparer les mâles et les femelles combattant

Il est important de séparer les mâles car ces derniers se livrent des combats à mort dès qu’ils s’aperçoivent. Il est souvent préférable de les maintenir seuls sans autres poissons d’espèces différentes. Même les mâles et les femelles ne devraient être ensemble que ponctuellement lors de la reproduction. Sinon le mâle risque de l’agresser continuellement et de lui causer de graves blessures.

Plusieurs femelles peuvent parfois être maintenues dans un même aquarium, à condition qu’il soit suffisamment vaste. Il faut cependant qu’elles soient plus nombreuses que 2 car sinon une des deux femelles domine l’autre et l’agresse continuellement. Les plantes aquatiques ou le décor peut permettre de créer des territoires qui apaiseront les poissons.

2. Les paramètres de l’eau

Le Combattant est originaire des eaux calmes, peu profondes et des rizières d’Asie du Sud. Ce poisson doit avoir accès à la surface de l’eau, car il peut respirer directement l’oxygène de l’atmosphère en supplément de sa respiration par les branchies. Ils peuvent ainsi survivre dans des espaces plus petits et plus pauvres en oxygène que la plupart des poissons que nous avons l’habitude d’accueillir en aquarium. Cependant, les petits bols dans lesquels les poissons combattants sont parfois vendus en magasin ne sont clairement pas suffisants pour un maintient dans la durée. Il leur faut une eau propre et filtrée.

Les mâles sont souvent élevés dans des petits bacs d’environ 10 à 20 litres sans filtration, sans aération ni chauffage. Si on les garde comme ça, l’eau doit être changée deux fois par semaine, environ 20% de l’eau à chaque fois, ou rapidement si vous vous apercevez que le poisson devient clair. Aspirez le fond avec une cloche siphon lorsque vous changez l’eau pour éliminer tous les déchets.

3. Nourrir les poissons combattants reproducteurs

Les Combattants sont des poissons carnivores. Ils acceptent très bien les nourritures artificielles spéciales pour Combattants. Il est recommandé pour la beauté de leurs couleurs et leur résistance aux maladies de leur donner régulièrement de la nourriture vivante ou congelée (larves de moustiques, artémias, daphnies, etc.).

Certains éleveurs recommandent d’alimenter les femelles en prévision de la reproduction avec des vers noirs (de petits vers de la famille des lombrics connus sous le nom scientifique Lumbriculus variegatus). Ces vers peuvent être conservés dans une eau fraîche, propre et déchlorée. Certains poissons n’apprécient pas ces vers mais les Bettas en raffolent.

4. Mettre ensemble le mâle et la femelle combattant

Les mâles Combattant commencent à construire un nid de bulles pour le frai et les alevins. Pour la reproduction, une femelle est introduite dans l’aquarium du mâle. Si les conditions sont bonnes pour la reproduction, le mâle fera la cour à la femelle. Celle-ci pondra les œufs qui seront ensuite fertilisés par le mâle. Les œufs flottent dans le nid de bulles. La femelle devra ensuite être retirée de l’aquarium car elle risque d’être agressée par le mâle qui défend le nid. Le mâle surveille et prend soin des œufs jusqu’à l’éclosion quelques jours plus tard. Il peut être retiré de l’aquarium dès la nage libre des alevins. Si jamais il n’y a pas de ponte, enlevez la femelle et renouvelez la tentative ultérieurement.

5. Le frai

Les alevins sont très petits et vulnérables. Ils sont souvent élevés dans des aquariums spécifiques où ils sont alimentés par de petites créatures microscopiques. Certains éleveurs réussissent à élever les jeunes Combattants dans des bols ou petits récipients. Mais il est alors plus délicat qu’avec un petit aquarium d’y maintenir des conditions d’eau correctes.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site